Ce qui est arrivé à Wounded Knee : 29 décembre 1890

Mercredi 6 octobre, nous recevrons Laurent Olivier, Conservateur en chef des collections d’archéologie celtique et gauloise au Musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye, qui viendra nous parler de ses recherches sur le massacre de Wounded Knee.

En 1890, les Sioux sont affamés et parqués dans des réserves, où ils sont contraints d’abandonner leurs coutumes. Ils attendent la venue d’un prophète qui les délivrera de leurs souffrances. L’armée est envoyée écraser cette « révolte des Sioux », mais l’opération dérape à Wounded Knee. Elle se solde par la mort de 300 personnes, en majorité des femmes et des enfants. 130 ans plus tard, une enquête menée dans les archives et les témoignages des survivants apporte les preuves qui manquent encore à l’établissement complet de la vérité.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.