Traces de guerre

Ce carnet vise à faire connaitre les activités du séminaire « Traces de guerre et de conflits  : lieux et pratiques » qui envisage ces « traces » sous les formes les plus variées : psychiques comme matérielles ; individuelles ou collectives et dans une dimension genrée. Penser les marques des conflits nous conduit également à réfléchir aux voies multiples qui ont été choisies au cours des XXe et XXIe siècles pour y mettre fin et favoriser les processus de réconciliation (procès, réparations, travail sur le passé, commémorations…). Ce séminaire est interdisciplinaire et convie d’autres « praticiens » de l’Histoire : juristes, artistes, réalisateurs, psychanalystes, archivistes, conservateurs… Il vise également à mettre les étudiants en situation, d’une part en encourageant le débat avec nos intervenants, d’autre part en examinant sur le terrain certaines des traces matérielles de ces conflits.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.