Traces de guerre

Ce carnet vise à faire connaitre les activités du séminaire « Traces de guerre et de conflits  : lieux et pratiques » qui envisage ces « traces » sous les formes les plus variées : psychiques comme matérielles ; individuelles ou collectives et dans une dimension genrée. Penser les marques des conflits nous conduit également à réfléchir aux voies multiples qui ont été choisies au cours des XXe et XXIe siècles pour y mettre fin et favoriser les processus de réconciliation (procès, réparations, travail sur le passé, commémorations…). Ce séminaire est interdisciplinaire et convie d’autres « praticiens » de l’Histoire : juristes, artistes, réalisateurs, psychanalystes, archivistes, conservateurs… Il vise également à mettre les étudiants en situation, d’une part en encourageant le débat avec nos intervenants, d’autre part en examinant sur le terrain certaines des traces matérielles de ces conflits.