mercredi 18 janvier 2017 – séance du séminaire Traces de guerre

mercredi 18 janvier de 17h30 à 19h30

Salle F 603

Université Paris 1 Sorbonne – Institut Pierre Renouvin, 14 rue Cujas, 1er étage

Avec Andrea Erkenbrecher : « Oradour-sur-Glane, justice-mémoire-réparation »

http://www.oradour.org/

http://oradourhvr.fr/?m=201606

http://www.spiegel.de/einestages/oradour-sur-glane-massaker-im-zweiten-weltkrieg-a-974233.html

Andrea Erkenbrecher, « A Right to Irreconcilability ? Oradour-sur-Glane, German-French Relations and the Limits of Reconciliation after World War II », dans Birgit Schwelling (éd.), Reconciliation, Civil Society, and the Politics of Memory. Transnational Initiatives in the 20th and 21st Century, Bielefeld, Transcript, 2012, p. 167-199

https://www.cairn.info/revue-les-cahiers-irice-2011-1-page-63.htm

Jean-Jacques Fouché, Oradour, Paris, Liana Levi, 2001

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *